Ascension de la Jungfrau, 4158 m

L’Oberland possède le plus grand glacier des Alpes. Et oui, le glacier d’Aletsch et ses 23 kilomètres est presque deux fois plus long que le glacier de la mer de glace à Chamonix.

9 sommets de plus de 4000m sont présents :

– Le Finsteraarhorn 4274 m

– L’Aletschhorn 4193 m

– La Jungfrau 4158 m

– Le Mönch 4107 m

– Le Schreckhorn 4078 m

– Le Gross Fiescherhorn 4049 m

– Le Gross Grünhorn 4044 m

– La Lauteraarhorn 4042 m

– L’Hinter Fiescherhorn 4021 m

Le sommet emblématique du coin, qui ne fait pas tout a fait 4000 m, c’est le fameux Eiger avec ses 3970 m.

Avec Phillipe et Sylvain, nous partons de Grindelwald avec le train à crémaillère qui passe à travers la montagne de l’Eiger pour atterrir directement à 3471 m, au Jungfraujoch. Le plus haut chemin de fer le plus haut d’Europe. Chantier titanesque à l’époque, puisqu’il a plus de 150 ans.

L’approche pour le refuge du Mönsch (3624 m) est courte,  une heure, on en profite pour revoir quelques manipulations de corde pour les prochains jours.

Le lendemain nous nous acclimatons en faisant le sommet du Walcherhorn à 3692 m, puis sur la route du retour nous rendons une petite visite à caractère historique au refuge de Bergli. C’est la huitième cabane construite par le Club Alpin Suisse, en 1869! La vue depuis la cabane est imprenable sur la face sud de l’Eiger et sa fameuse arête Mittelligi. 5 heures d’effort peu intense pour faire quelques globules.

Le troisième jour, le mauvais temps est là, neige et gros vent nous empêche toute tentative. Nous restons au refuge malgré notre motivation pour tenter le Mönsch si proche.

Le dernier jour, réveil matinale à 2h00. Nous descendons le glacier de la Junfrau pour attaquer la voie normale de la Jungfrau, ascension côtée PD+. Les conditions sont bonnes, l’équipement des passages difficiles est excellents (Broche métalliques). Nous arrivons au sommet de ses 4158 m vers 6h15. Le beau temps est là, Phillipe et Sylvain ont bien marchés et nous restons là, à contempler le paysage un long moment.

La redescente sera une formalité et nous revoilà au petit train, la boucle est bouclée

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *