Conditions des cascades de glace dans le Vallon du Fournel

Conditions glace Fournel

⚠⚠⚠Les températures ont chuté brusquement, environ 14 degrés en moins de 24h, la glace est de manière générale cassante. Ces informations toutes fraîches pour la pratique de la cascade de glace vont faire venir du monde dans la vallée du Fournel surtout qu’il n’y a pas grand-chose ailleurs en France, ou tout du moins dans une telle quantité.

⚠⚠⚠Nous vous déconseillons fortement de vous engager dans une cascade ou une cordée est déjà présente. Ouvrez les yeux, il y a des cascades à grimper partout. Pas seulement Délicados ou capitaine courageux, pour ne citer que 2 exemples, trop souvent bondés. Le vent de la journée d’hier a lissé les pentes de neige rendant chaque morceau de glace qui tombe dangereux pour les suiveurs.

Secteur Hiroshima : rien

Secteur orientation sud, pour faire simple, de manière général pas grand chose sauf : Davidoff, Caligula, Brutus, le monde des glace ressemble à quelque chose mais ce n’est pas encore top. Ca devrais s’arranger dans les prochains jours, patience.

Secteur nord c’est une toute autre histoire : comment sont les conditions

Grand bleu : de visu, très bonne condition, très large. C’est la plus accessible en temps.

Colosse de Rhôde : de visu très bonne, une cordée aujourd’hui au pied.

Nain des ravines : de visu très bonne.

Baiser de lune : seul le mur avant le cigare est bon (jamais personne quand le cigare n’est pas formé mais très interessant 4+)

Beating the retreat : de visu, énorme (pour le cigare à la fin du premier mur)

Capitaine courageux : de visu très bonne.

Chez les Grecs : envisageable

Damoclès : de visu le tube touche, assez rare.

La sortie des artiste : de visu ça peu faire

Gibon givré : idem

Le retour des anciens et adios Tombola : de quoi passer une bonne journée sans trop de monde

Cassiopée : de visu ça à l’air très bon

L’homo acquaticus : énorme

Wild Girl : de visu très bonne.

Le cadeau : de visu très bonne mais ce méfier de la cotation du topo, c’est plus dur, beaucoup plus dur.

Congel’eau : de visu très bonne.

Et le diable hurla de joie : de visu très bonne au départ puis il manque la sortie.

A la recherche du temps perdu : de visu ça peu faire mais ca côte dur.

Clownerie : ca manque d’épaisseur

Delicados : grimpé aujourd’hui, ça coule dans la dernière longueur

Libérez les lutins : grimpé hier, en condition.

Autre point important à signaler, l’accès et l’approche, en effet la route est fermé au niveau du parking du pont de l’aiguillette vers 1350 m, environ 8 places max. Cela rajoute une bonne heure de ski pour rejoindre le parking, 5 km plus loin, à la fin de la route. On ski sur un sentier bien marqué par des promeneurs en raquettes et à skis. Du parking jusqu’au fond (delicados ou liberez les lutins) compter une bonne heure et demie en plus, trace à skis au fond de la rivière. Il est envisageable de monter à pied jusqu’au dernier parking, ensuite les raquettes ou les skis sont rudement recommandés car a pied il faudra refaire la trace dans la trace. De plus en ski, toujours depuis le pied de Délicados, on glisse bien et en moins d’une heure on a rejoint la voiture.

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *