Les 3 frères à l’Aiguille du Tour, 3542m

Ce sont 3 frères belges hyper motivés qui voulaient faire l’ascension du dôme des Écrins comme apéritif avant une course de vélo à la Grave.
Suite aux chutes de neige ventées des jours précédents et à l’avalanche tristement meurtrière de la semaine (http://www.franceinter.fr/depeche-avalanche-mortelle-
dans-le-massif-des-ecrins), nous changeons le programme initial pour aller à l’Aiguille du Tour, moins dangereuse car plus basse en altitude et moins raide.

Pour eux, il s’agit d’un premier contact avec le monde de l’alpinisme, mais comme ils ont tous les 3 une bonne forme physique, tout va se passer facilement.
Nous partons du parking sous une pluie bien désagréable, mais le temps de prendre la télécabine pour gagner un peu de dénivelé, les précipitations se calment un peu et nous atteindrons le refuge sans nous faire trop mouiller finalement.
Le lendemain matin, les conditions sont très bonnes : il a neigé récemment donc c’est tout blanc mais on n’enfonce pas trop dans la neige. Il faut parfois zigzaguer entre les crevasses bien ouvertes à cette époque de l’année. La fraîcheur du jour (avec un isotherme à 2 300 mètres) est vite atténuée par le soleil que nous trouvons à notre arrivée au col supérieur du Tour et qui nous accompagnera jusqu’au au sommet !

La vue est magnifique sur le massif du Mont Blanc et la Suisse.
La descente se passe sans difficulté et nous arrivons tôt dans la vallée, ainsi ces 3 compères arriveront à temps à la Grave pour manger une bonne assiette de pâtes et enchaîner sur leur course à vélo !!! Bravo les gars !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *