Natilik au Pic de Céüse

La plus belle falaise du monde de l’escalade, dans une des plus belle régions de France, Les Hautes Alpes. Et bien à côté des longueurs en neuvième degré ou autres horreurs élitistes de grimpeurs mutants, ce trouve Natilik.

Une escalade en grande voie de 5 longueurs juste dément. De la fissure large en calcaire, du “ramping” mémorable et un peu de dévers. Tout ça sur coinceurs et ne dépassant pas le 6a, les vacances quoi!

Après une petite marche d’approche d’environ une heure, nous voilà au pied de la voie Natilik. La ligne est devant nous et nous ne pouvons pas nous empêcher de remarquer l’énorme toit qui se trouve dans la partie terminale.

Un petit casse croute avalé et nous voilà à l’assaut de la paroi. Toute les longueurs sont bien protégeable si on prends bien sur le bon matériel.

Arrivé avant la longueur du toit, je passe la main à mademoiselle, pour qu’elle soit fier d’avoir réalisé Natilik en tête. Elle ne sait pas à quelle sauce elle va être mangé, et moi je ris déjà intérieurement.

La voilà qui rampe déjà et moi qui fait des cris de phoque pour l’encourager.

Une fois arriver au bout il faut prendre son courage à deux mains et passer les quelques mouvements en dévers avec le vide imposant sous les chaussons.

La dernière longueur est plus facile et nous amène quasiment au sommet du Pic de Céüse. Là haut la vue est à 360° et c’est juste trop beau.

Une courte marche et nous voilà en train de redescendre la via ferrata qui nous ramène au pied de la falaise. Si jamais il reste encore du temps, la falaise de Céüse propose plus de 550 voies de tout niveau.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *