Un stage alpinisme et glisses, toutes sensations pour tous les âges : aujourd’hui ski nordique

Cette semaine, je reçois les enfants de Chorges, les Caturiges (Hautes Alpes), pour un stage alpinisme et multi-glisse. À chaque jour un lieu différent.

Au programme :

  • Ski nordique à Arvieux depuis le foyer du ski de fond de Brunissard. (Queyras)
  • Free Ride à Puy St Vincent.(Pelvoux)
  • Initiation à la cascade de glace d’Aiguilles. (dans le Queyras)
  • Nivologie/simulation d’avalanche/notion de premiers secours/appel au centre 15 pour les secours/construction d’igloo à Névaches. (massif des Cerces derrière Briançon)
  • Jeux olympiques d’hiver pour revoir tous les sports, notions et enseignements de la semaine et terminer en beauté par une remise des médailles générale car il n’y aura que des vainqueurs : des victoires sur leur peur, sur leur connaissances, sur leur tentatives, sur leur solidarité…(à Réallon, leur station de ski de prédilection au dessus de Serres Ponçon)

 

Aujourd’hui Lundi, nous nous sommes rendus à Arvieux. Grand beau, poudreuse, forêt de pins et de mélèzes : tout pour passer une belle journée de ski nordique

Après un rappel des fondamentaux (ludique) en guise d’échauffement, nous nous sommes dirigés vers le “petit lac” recouvert de neige. Parfaite petite cuvette sans danger pour lancer le premier jeu et finir de réveiller les sensations d’équilibre : rien de tel qu’un relais en équipe mixte jonché d’embuches, de trous et de bosses, pour apercevoir les premières bonnes gamelles, les frimousses souriantes sortir de la neige telles des bonhommes de neige.

L’équipe se soude petit à petit. Le ski nordique présente l’intérêt, à la différence du ski alpin, de glisser moins vite. Il permet entre autre une rapide cohésion de groupe, le tout avec humour et dérision tant les chutes sont au début, très fréquentes !

Il est tant de sortir des pistes et sentiers battus : nous quittons le domaine pour remonter le large lit d’une rivière enneigée. Tout de suite, la sensation de côtoyer un univers plus sauvage, transforme les enfants en aventuriers, et la solidarité se renforce.

Chacun s’aide, se conseille, s’épaule. Nous nous arrêtons à chaque trace de gibier pour tenter de savoir à qui elle appartient, dans quelle direction va ce lièvre, d’où vient cet écureuil et pourquoi la neige est plus dure ici, moins abondante là, quel est cet arbre, où se trouve le nord grâce aux informations que la nature nous offre. L’effort est secondaire tant les trésors jonchent notre itinérance.

C’est la pause casse croûte. J’en profite pour lancer 2, 3 questions sur des réflexes de survie, des notions de secours…je prépare le terrain pour le 4ème jour et observe leurs réflexions riches et variées.

Aller, il ne faut pas se refroidir, le soleil a changé de versant. Nous repartons doucement vers le foyer de ski de fond mais toujours par la forêt. Petit concert de silence pour écouter le vent et les mésanges charbonnières puis une pente s’offre à nous. Avec la pelle de fond de sac, je taille une bosse et c’est reparti pour une session “free gamelle ride”.

J’observe ces jeunes en pleine émulation, pleins de vie et de joie et m’accorde l’espace d’une demi seconde, un élan de soulagement et de satisfaction sur cette première journée. Quelle chance j’ai de faire ce métier et qu’il est bon de pouvoir transmettre cette passion à ces jeunes qui me le rendent bien.

Bon, une journée se termine là où elle a commencé, alors ne perdons pas le nord : rentrons, entiers et heureux !

Nous arrivons au minibus, aussi trempés qu’amusés. Mission réussie!

Demain, c’est Ski free ride à Puy St Vincent…comme vous ne pouvez pas venir avec nous parce que vous n’avez pas encore booké vos vacances…je vous raconte ?

P1010599 P1010607 P1010614 P1010623 P1010632 P1010637 P1010664 P1010681

 

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *